top of page
Rechercher

Les tentes rouges, quésaco ?

Dernière mise à jour : 26 août 2020

Instant de partage, d'introspection, d'apprentissage dans notre "moi" profond...


Une Tente Rouge fait référence à différentes traditions où les femmes du “clan” se retrouvaient dans un lieu qui leur était dédié au moment de leurs menstruations et de leurs accouchements.

Ainsi les savoirs et les secrets féminins étaient transmis dans l’intimité sur plusieurs générations, de la jeune fille à la grand-mère.


Aujourd’hui le but des tentes rouges est de recréer cette transmission de femmes à femmes dans un lieu qui invite au partage de nos vies, nos histoires, nos joies, nos peines, notre nature féminine, nos cycles. Rire et s’émouvoir ensemble tout simplement.


Les principales règles de la tente rouge devront être respectées :

Il sera demander d'observer une parfaite confidentialité afin que les échanges puissent se faire en toute confiance.

Un bâton de parole aidera à concentrer l'essence du verbe qui partira du centre de l'être, du JE SUIS.

Des temps de silence seront honorés,

Aucun sujet ne sera tabou,

Aucun jugement, intervention, interrogation ou conseil thérapeutique ne sera autorisé. Il faut se retenir d'être "celui" ou"celle" qui veut "sauver" l'autre. Nous ne serons pas thérapeutes les uns pour les autres, mais en toute humilité, bienveillance, fraternité et sororité, nous pourront déposer nos paroles les unes et les uns dans le coeur de chacun et de chacune.


Un peu d'histoire

Historiquement, on trouve à l'origine de la renaissance des Tentes Rouges, le livre “The Red Tent” d’Anita Diamant (titre de la première édition “La fille de Jacob”, aujourd’hui ré-édité sous “La tente rouge”), qui relate la vie de Dinah, fille unique de Jacob.

Après le succès du livre, les doulas américaines ont commencé à se réunir et à créer des tentes rouges afin que les femmes puissent parler de leurs accouchements. Puis les échanges se sont élargis et ont touché à tous les aspects de la vie d’une femme.

Ensuite le mouvement des Red Tents est né, projet un peu fou qui rêvait qu’une tente rouge naisse dans chaque ville et village des Etats-Unis, mouvement initié par Alisa Starkweather et Isadora Leidenfrost qui en a d’ailleurs fait un documentaire“Things we don’t talk about”, stories from the Red Tent.


Ce qui sera proposé au sein du Village Bien-Etre, c'est d'organiser ponctuellement des tentes rouges aux femmes et aux hommes aussi afin de proposer un cercle de parole mixte, où il sera possible de partager dans l'espace sacré du coeur.

Chacun, chacune à la rencontre de l'altérité afin de retrouver l'UN/UNE dans le Tout Amour.

Un temps pour faire l’expérience de la Présence, dans une profonde connexion à soi et aux autres. Cette expérience n'est pas destinée aux curieux ou curieusement mais aux personnes réellement prêts à s'ouvrir à une parole et une écoute respectueuse, attentive et pleine de compassion.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page